L’Appstudio : welcome back

Bonjour à tous,

Un an et demi après avoir découvert -et présenté sur ce blog- l’Appstudio, j’ai souhaité voir comment les choses ont évolué. Pour rappel, l’appstudio désigne un réel « studio web de développement d’application windows phone ». Sa particularité est d’être accessible à tous et de permettre de créer une app sans avoir à coder. Il est donc possible de découvrir la création d’application windows phone et windows desktop aisément. En fin de processus, vous pouvez même publier votre application sur le store. J’ai moi même profité de ce système réellement innovant lors de la réalisation de mes toutes premières App.
Alors finalement, le service a-t-il évolué ? La réponse est catégorique : OUI. Et pour le meilleur en prime ! Le studio s’est doté d’un panel plus large de templates d’app (le template web app est enfin disponible), de fonctionnalités étendues et l’aspect graphique a fait peau neuve. Il faut aussi mentionner le fait que les contrôles ont été actualisés depuis le passage sous windows phone 8.1.

L’outil est toujours accessible ici : http://appstudio.windows.com/fr-fr

J’aimerais donc vous illustrer le nouvel Appstudio :

1- Choix du template

1 choix template

2- Partons sur le choix d’un template vide. Pour information, même si vous choisissez un template particulier, rien ne vous empêchera de supprimer les contrôles insérés par défaut et donc de faire ce que vous voulez. Disons que les templates sont une aide supplémentaire pour les néophytes afin d’illustrer les possibilités offertes. Ce ne sont pas des restrictions.

3- Une fois le nouveau projet créé sous template vide, vous arrivez sur la page de conception. La première chose à noter est le ruban supérieur :

2 ruban

C’est votre fil d’Ariane. Il représente l’ensemble des étapes à terminer avant d’obtenir une application achevée. Dans l’ordre vous allez donc vous intéresser au contenu de votre app, puis son design et sa charte graphique, ensuite aux tuiles et enfin aux infos de publication de l’application (avant compilation).

4- Une autre chose à noter est la présence de l’émulateur windows phone (ou tablette windows) sur la droite de l’écran. Toujours aussi bien réalisé, cet aperçu vous permet de visualiser rapidement vos modifications (de la même manière qu’un émulateur sous visual studio).

3 émulateur

5- Mais alors, avec quoi allez vous peupler votre app ? Avec des sections ! et il y en a un bon nombre de différentes à votre disposition (la liste des sections disponibles s’est d’ailleurs bien étoffée depuis l’origine) :

4 sections

Vous n’avez finalement qu’à cliquer sur la section qui vous intéresse et elle s’insère à la suite. A chaque ajout de section on vous demandera de spécifier le paramétrage (l’url du flux rss, le nom de la chaine youtube, du compte instagram…). Grosse nouveauté à noter (et je dirais seul point négatif aujourd’hui) c’est la nécessité de générer une clé de développeur ou clé API. Chaque service vous en demandera une et c’est une étape assez fastidieuse qui semble ne pas être totalement fonctionnelle selon le service. Sans vouloir m’éterniser sur ce sujet, sachez que toutes les informations nécessaires sont disponibles ici : http://appstudio.windows.com/fr-fr/home/howto#apikeys

6- Il vous faudra sauvegarder vos modifications régulièrement, site web oblige vous naviguez finalement de page en page.

7- La partie thème est aisée à prendre en main et laisse pas mal de libertés d’actions :

5 theme

Nouveauté, vous pouvez notamment ajouter une image au niveau de la bannière de titre de l’application. Des thèmes colorés déja existants sont proposés, une nouvelle fois pour faciliter l’usage aux néophytes.

8- L’ajout des tuiles restent également une partie fastidieuse, propre à l’écosystème WP finalement. Heureusement, dans sa nouvelle version, l’appstudio permet de couper / recentrer les logos et images rendant ainsi la chose moins désagréable. Je regrette toujours par contre le manque d’informations concernant les splash screen et les résolutions à appliquer aux images afin d’obtenir un bon ratio…

6 tuiles

9- Je vous le disais en introduction, l’appstudio permet donc (toujours) de publier ses applications. Ce n’est pas
exactement vrai. En réalité, il vous faudra toujours passer par le windows phone dev center afin de soumettre à validation vos applications. Néanmoins, l’appstudio va vous permettre d’associer vos packages à une application déjà référencée dans votre dev center… en espérant être clair 😀 Comment ça fonctionne ? Finalement, assez basiquement, une fois la création débutée coté windows dev center, vous devez récupérer certaines informations concernant l’application, et les insérer coté appstudio :

7 publish

Une fois ces informations complémentaires saisies, il ne reste plus qu’à cliquer sur « Finish » en haut à droite.

10- Et vous y voila, ultime étape, la compilation.

8 end

Vous pouvez donc choisir de ne générer que les packages d’installation ou également ceux voués à être publiés sur le store. Quelques minutes après, vos packages sont prêts à être récupérés ! et votre application installée 🙂

En conclusion, je ne peux que vous conseiller de vous intéresser à l’appstudio. C’est finalement un outil de plus en plus puissant qui laisse entrevoir de grandes capacités et une facilité d’usage le rendant à la portée de tous. Intéressant de noter les efforts que Microsoft fait pour combler le plus grand reproche fait à son OS mobile : le manque d’application. Bientot un mauvais souvenir ? En tout cas le store s’étoffe de jour en jour.

Laisser un commentaire