Présentation de Windows Server Essentials 2012

Bonjour tout le monde (enfin bonsoir vu l’heure à laquelle je poste cet article),

Comme prévu voici le premier article de mon blog concernant la version Essentials 2012 de Windows Server. Je préfère préciser d’entrée de jeux que cette présentation n’est absolument pas exhaustive et même si j’espère la compléter au fur et à mesure, elle ne le sera probablement jamais. Néanmoins, pour tous ceux qui s’intéressent à cette version allégée de windows server, se destinant plus à un usage particulier/homeserver/PME, c’est l’occasion d’avoir un aperçu assez large de la chose.

Introduction
C’est quoi ? Ca sert à quoi ?

Windows Server Essentials 2012 est la nouvelle version de Windows Home Server (ou Small business) 2011. Ayant utilisé la version 2011 pendant un court laps de temps (6 mois à peu près), je ne sais dire s’il y a vraiment eu une révolution avec cette nouvelle version. A mon sens, non. Alors ok de nouvelles fonctionnalités sont disponibles (quoi que, vraiment si nouvelles ? Faudrait-il encore que je les utilise et que je vérifie cette info), néanmoins, le fonctionnement général du système reste sensiblement le même. N’ayant rien trouvé de réellement complet comme présentation ou documentation sur le sujet, je me lance dans l’écriture du premier article de mon blog sur cette présentation de WSE 2012.

Tout d’abord, un petit lien vers le site de Microsoft (en espérant que ce dit lien ne change pas trop rapidement) :

Matériel

Commençons par le commencement : le matériel requis pour faire tourner le bestiau. Je ne pense pas que la configuration minimale requise effraie qui que ce soit :

CPU: 64-bit 1.4 GHz single core or 1.3 GHz multi-core (minimum) to 3.1 GHz multi-core (recommended) or faster processor.
Memory: 2 (minimum) to 8 (recommended) GB RAM or more
Disk: 160G disk space

Alors oui la configuration recommandée exagère sans doute un peu. Pour ma part, l’OS est installé sur un HP Proliant HomeServer (voir le détail de la configuration sur ma page ). Je ne constate aucun désagrément ni de réelles lenteurs, les ressources sont suffisantes en tout cas pour mon usage.

Usage, pourquoi installer un WSE chez vous ?

Pour ma part, il fait office de controleur de domaine (je ne sais pas si WHS 2011 proposait cette fonctionnalité, en tout cas ici, il y a une réelle nouveauté, nous y reviendrons plus tard) et de NAS stockant films, musiques, images, ISO etc… et les partageant à l’ensemble de mon réseau local mais également sur internet (dépendant évidemment de mon débit …Grrrr).
Si c’est cet usage que vous envisagez, alors WSE est fait pour vous. Evidemment d’autres solutions -moins chères- (des NAS tout prêt par exemple) peuvent également répondre à ce besoin, mais l’idée d’uniformiser un écosystème Windows et d’avoir un réel OS, stable, mis à jour très régulièrement (et disposant d’un réel accès Web) et surtout prêt à fonctionner quasi instantanément après l’installation est idéale.
Un autre usage professionnel ou particulier, orienté partage de documents / fichiers en tous genre peut également être envisagé. En effet, avec des Dossiers Partagés et des comptes utilisateurs aux droits bien distribués, il est tout à fait envisageable d’utiliser cette solution.

Présentation des fonctionnalités

Trêve de blabla, passons maintenant au vif du sujet, et surtout aux images qui sont maintes fois plus explicatives parfois.

Le Remote Web Access

Tout simplement la fonctionnalité que je préfère et qui m’a poussé à installer un Windows Server (essentials/Home 2011). C’est une page web qui vous permet d’avoir accès aux différents éléments de votre serveur depuis le navigateur web :
– Les Dossiers partagés (vous ne voyez que ceux que l’administrateur a choisi de vous montrer via la gestion des droits –très simpliste, mais efficace-)
– Les Médias en tous genres que vous pouvez streamer (I.E obligatoire, avec Silverlight, Microsoft oblige)
– Les ordinateurs reliés à votre réseau (ceux qui ont installés le Lauchnpad, nous y reviendrons) avec la possibilité d’utiliser votre WSE comme passerelle de connexion à distance vers l’ensemble de ces ordinateurs, sous réserve qu’ils soient sous tension et que votre compte utilisateur ait le droit de le faire
– Des liens divers et variés pour des accès à vos sites webs favoris
Evidemment, je vous parlais de partage de document, il est possible d’uploader des fichiers vers ce serveur au travers de ce Remote Web Access. Egalement, vous pouvez en supprimer, créer des dossiers, en déplacer etc… à la manière d’un file system Windows bien connu.

Accès Web 1

Accès Web 3 filesystem

Accès Web 2

 

Chose importante à noter, Microsoft fourni un nom de domaine à choisir, du type : ****.remotewebaccess.com . C’est toujours mieux que rien et ça dépanne énormément lorsqu’on ne souhaite pas payer un nom de domaine, ou bien qu’on n’en dispose pas dans l’immédiat.

 

 

Le Launchpad

Launchpad

 
On continue dans les fonctionnalités qui ne sont pas nouvelles. Le launchpad est un petit tableau de bord présent sur l’ensemble des ordinateurs que vous avez choisi de relier au WSE. Cependant, contrairement à la version 2011, ici après l’installation du launchpad, vous pouvez vous connecter au domaine créé lors de l’installation de WSE avec un compte utilisateur. De ce fait, votre ordinateur rejoint automatiquement votre domaine. Pratique quand on veut profiter d’une sauvegarde à distance, d’une session en réseau etc… Pas pratique néanmoins quand on veut optimiser les perfs d’écriture lors de téléchargement (dans ce cas, il vaut mieux éviter d’écrire sur la partition system, et le faire sur une autre partition de stockage car sinon tout est écrit également dans ce qui est appelé Redirections des dossiers et Sauvegardes de l’Historique des fichiers… sur votre serveur ! néanmoins, avec un réseau full gigabit ça passe vraiment bien, hormis lors d’extraction d’archives). N’ayant absolument jamais essayé de créer un contrôleur de domaine auparavant, ni sur mon WHS ni sur une autre version de windows, c’était finalement pour moi une bonne nouvelle de découvrir cette fonctionnalité, simplifiée et très accessible. Néanmoins, je pense que c’est assez déroutant au départ pour toute personne plutôt novice, migrant depuis WHS.
Revenons-en au launchpad. Grâce à lui, vous aller pouvoir accéder au tableau de bord du serveur, à partir de votre ordinateur, et sans utiliser la connexion à distance (enfin si, un peu, mais de manière très allégée). Vous allez également accéder à l’ensemble des dossiers partagés, pouvoir sauvegarder votre ordinateur et même vous connecter sur la remote web access (pas forcément utilise @ home)

 

Launchpad alertes

 

Enfin, vous pouvez avoir un aperçu des alertes remontées sur le serveur (tel ordinateur du domaine n’a pas été sauvegardé, un disque dur externe a été branché sur tel ordinateur du domaine etc…)

 

 

Le tableau de bord

Nous y voilà. C’est le centre névralgique du WSE. C’est ici que tout se passe, ou presque. C’est la version complète du launchpad, celle à laquelle on accède directement depuis le serveur ou bien via l’accès à distance web.
Plusieurs catégories y sont affichées :
Accueil : Ici, un récapitulati

f de l’état global du serveur. Le nombre de comptes utilisateurs actifs, le nombre de dossiers du serveur, l’état de la sauvegarde, l’état de l’accès à distance, le nombre d’ordinateurs dans le domaine etc…
Utilisateurs : C’est ici que vous créez, supprimez, gérez les comptes des utilisateurs et la stratégie de mot de passe. A noter, seuls 25 comptes peuvent être actifs simultanément (limitation WSE). Attention, il n’y a pas de CAL disponibles !
Périphériques : Ici sont affichés l’ensemble des ordinateurs/VM présents dans le domaine. Vous pouvez configurer la sauvegarde de ces ordinateurs, vous y connecter à distance, gérer la stratégie de groupe et avoir un aperçu global de l’état de la sauvegarde, des MAJ à installer etc…

Stockage : Vous y trouverez l’ensemble des dossiers présents sur le serveur, avec la possibilité de les gérer. La même chose pour l’ensemble des disques durs installés dans le serveur
Applications : Ici vous pourrez installer les « addIns » ou compléments afin de rajouter des fonctionnalités au serveur (payants ou gratuits).

WSE Tableau de bord

 

 

 

 

 

 

WSE Tableau de bord 2

 

 

 

 

 

 

WSE Tableau de bord 3

 

 

 

 

 

WSE Tableau de bord 4

 

 

 

 

 

Le VPN

C’est une fonctionnalité (qui me semble nouvelle ?) qu’il faut que j’utilise, j’aimerais développer plus cette partie à l’avenir.

Voila j’arrive au terme de ce premier article, j’espère qu’il aidera certains permettra d’avoir un aperçu de cet OS.

MAJ : à voir sur ce blog : ici les étapes d’installation bien plus détaillées.

A bientôt pour la suite 🙂

Matthieu Megaly.

Laisser un commentaire